Vous aimez

  • Vous n'avez pas encore de vidéos favorites.

Andréa Inglese

Andréa Inglese

Andrea Inglese est poète, essayiste, traducteur et performer italien. Il fait partie des fondateurs du collectif Nazione indiana, qui regroupe de jeunes auteurs italiens très divers, mais réunis dans leur engagement politique et culturel. Il mène un travail prolixe d'essayiste et de critique comme directeur de la revue électronique de critique de poésie Per una Critica futura comme rédacteur du mensuel Alfabeta2 et contributeur au trimestriel GAMMM. Ses travaux et sa sensibilité politique l'ont très rapidement rapproché d'un autre collectif d'auteurs, les « remueurs » français de Remue.net. Ces derniers l'ont invité à lire des extraits de ses Lettres à la Réinsertion Culturelle du Chômeur, à la Nuit Remue de 2015, rendez-vous annuel de la littérature contemporaine hors du livre.

Voir la vidéo

Lídia Jorge

Lídia Jorge

Le Portugal a la forme d'une empreinte. C'est depuis ce petit bout de terre, à l'extrême sud-ouest de l'Europe, que Lídia Jorge écrit, toujours un pied dans le sol et l'Histoire de son pays, et l'autre dans le coeur profond des hommes qu'elle fait rêver comme elle seule sait le faire. Son dernier livre, publié par les éditions Métailié en 2015, Les Mémorables (Os Memoráveis) ravive l'Histoire du Portugal et ses quarante dernières années, qui le font exister comme entité propre tout en l'inscrivant parmi les illusions et les espoirs qui traversent encore le continent européen. Ou alors, comme cette écrivain nous y a habitués depuis son premier roman La Journée des prodiges (O Dia dos Prodígios, 1980) ou Le Rivage des murmures (A Costa dos Murmúrios), le monde individuel et collectif qu'elle transfigure crée une atmosphère irréelle qui nous apprend quelque chose sur le monde réel - et non l'inverse. Parmi les derniers prix qu'elle a reçus figurent le Prix Vergílio Ferreira, le Prix Urbano Tavares Rodrigues et le Prix Luso-Espagnol d'Art et de Culture qui lui a été attribué le 24 septembre 2015 pour l'ensemble de son oeuvre, mondialement reconnue.

Voir la vidéo

"Identité nationale" et déni de citoyenneté - Table ronde

"Identité nationale" et déni de citoyenneté - Table ronde

Le climat général en France en ce début d'année 2016 invite à une réflexion sur la façon dont la question de l'« identité nationale» refait irruption dans le débat public. L'attitude des pouvoirs publics à l'égard des exilés qui gagnent - ou tentent de gagner - le territoire français, l'instauration de l'état d'urgence après les attentats terroristes de novembre, l'ascension du Front national d'élection en élection, le projet de réforme relatif à la déchéance de la nationalité, tout, dans l'actualité de l'année écoulée, amène à nous interroger sur ce qu'il reste de nos valeurs universelles et démocratiques. Rien ne semble plus pertinent alors que d'enquêter sur le sort réservé aux étrangers par le droit français - voire sur la légitimité même du recours à la notion d'« étranger », dans certains cas. Cette table ronde propose ainsi une discussion autour de deux films documentaires : L'Identité nationale, le film (2012) de Valérie Osouf, qui traite notamment de la question de la double peine, et Les Amoureux au ban public (2011) de Nicolas Ferran, qui filme la situation vécue par les couples franco-étrangers.

Voir la vidéo

Haut de page

Fermer

Vos vidéos favorites