Sciences humaines et sociales

La famille sous le choc de l'émancipation des femmes

A propos de cette vidéo

Publié le 21/11/2019 - Durée : 01:16:21

La famille est dans tous ses états. Signe des temps : on l’affuble désormais d’un « s » pour la mettre au pluriel, signe d’un modèle patriarcal traditionnel en chute libre. Le mouvement d’émancipation des femmes est à l’origine d’une remise en cause profonde de la hiérarchie des sexes et des sexualités, emportant avec elle les normes familiales ancestrales. La répartition historique conférant l’espace domestique et parental aux femmes et la sphère publique aux hommes a été battue en brèche tout au long du 20e siècle. En ouvrant des espaces de liberté aux femmes, la révolution féministe a bousculé les rôles attribués à chacun des deux sexes. 

La conquête du droit de vote a constitué la première brèche. Avec l’accès aux droits civiques puis l’entrée massive du « deuxième sexe » sur le marché du travail salarié, les femmes ont conquis la possibilité de prendre leur place dans l’espace public. Quant à la libéralisation de la contraception et de l’avortement, elle leur a permis de maîtriser leur fécondité, ce qui leur permet de revendiquer un destin qui ne s’enferme pas dans la maternité et la maison. Des suffragettes à la vague #MeToo, en passant par le MLF, les différentes vagues féministes ont donc apporté leurs lots de questions, d’affirmations, de droits nouveaux et de trouble dans le genre. Que devient la famille si les femmes n’y occupent pas gratuitement les tâches de soins aux enfants et d’entretien de la maison ? Que deviennent les modèles de parentalité quand les rôles masculin/féminin de la famille d’hier sont remis en cause ? Assurément, la famille du 21e siècle ne sera pas celle du 20e siècle. Mais elle reste à inventer.

Le programme

Rencontres Michel Foucault 2019 - A chacun sa famille

UPtv en chiffres

  • 5429 vidéos
  • 6 heures de programmes
  • 5232 intervenants

UPtv ?

UPtv est la webTV de l'Université de Poitiers. Créée en 1999, elle est conçue, développée et animée par le service i-médias, le service commun informatique et multimédia de l'Université de Poitiers.